Qu’est-ce que le trouble panique ?

Qu’est-ce que le trouble panique ?

La peur et l’anxiété peuvent être des réactions normales à des situations spécifiques et à des événements stressants. Le trouble panique diffère de cette peur et de cette anxiété normales, car il est souvent extrême et peut sembler surgir de nulle part.

Une personne souffrant de trouble panique peut présenter des symptômes tels qu’un sentiment de terreur intense, une respiration rapide et un rythme cardiaque accéléré. Les personnes atteintes de trouble panique peuvent subir ces attaques de manière inattendue et sans raison apparente, mais elles peuvent aussi être précédées d’une sorte d’événement ou de situation déclencheur.

Symptômes

Bien que le trouble panique puisse survenir à tout moment de la vie, les symptômes apparaissent le plus souvent à la fin de l’adolescence ou au début de l’âge adulte et touchent deux fois plus de femmes que d’hommes.

De nombreuses personnes souffrant d’un trouble panique disent avoir l’impression de faire une crise cardiaque ou d’être sur le point de mourir, et présentent certains ou tous les symptômes suivants :

Douleurs thoraciques
étourdissements
Sentiments de terreur extrême qui surviennent soudainement sans avertissement
Engourdissement des mains et des pieds
Battements de cœur
Respiration rapide
Transpiration
Tremblements
Faiblesse

Causes

Bien que les causes exactes du trouble panique ne soient pas clairement comprises, de nombreux experts en santé mentale pensent qu’une combinaison de facteurs environnementaux, biologiques et psychologiques joue un rôle :

L’âge : Le trouble panique se développe généralement entre 18 et 35 ans.1
Le sexe : Selon l’Institut national de la santé mentale, les femmes présentent un risque deux fois plus élevé de trouble panique que les hommes4.
Génétique : Si un membre de votre famille biologique proche souffre d’un trouble panique, vous êtes beaucoup plus susceptible de développer cette affection. Cependant, jusqu’à la moitié ou plus des personnes souffrant d’un trouble panique n’ont pas de parents proches atteints de cette maladie5.
Traumatisme : L’expérience d’un événement traumatique, comme le fait d’être victime d’un abus physique ou sexuel, peut également augmenter le risque de trouble panique.1
Transitions de vie : Le fait de traverser une transition de vie ou un événement difficile, notamment le décès d’un être cher, un divorce, un mariage, la naissance d’un enfant ou la perte d’un emploi, peut également augmenter le risque.

Types d’attaques de panique

Il existe deux principaux types d’attaques de panique : les attaques inattendues et les attaques attendues. Les personnes atteintes d’un trouble panique subissent le plus souvent des attaques de panique inattendues, mais certaines connaissent les deux types.

Les attaques de panique inattendues surviennent soudainement, sans aucun indice externe ou interne. En d’autres termes, elles semblent survenir “à l’improviste”, alors que vous vous sentez détendu.
Les attaques de panique attendues surviennent lorsqu’une personne est exposée à une situation dont elle a peur. Par exemple, avoir une crise de panique pendant le décollage d’un avion.